224 m$ pour la réaménagement du rond-point Dorval

Incluant :<br>
- avion - aéroports<br>
- transport routier<br>
- bicyclette<br>
- modes de transport innovatrices

Moderators: giro, Lunik, modérateurs, matt_mcl, Rotax, TaFoin

Sylvain
Posts: 3308
Joined: Mon Jan 28, 2008 9:13 pm
Location: Trois-Rivières,QC
Contact:

Post by Sylvain »

le PAB wrote:c'est pareil comme c'est sur GSV actuellement,mis à part de petits changements..
la proximité des 2 hôtels par rapport aux viaducs n'est pas bien tombé


il ne suffit que l'un d'eux soit actuellement en procédure pour que les travaux soient suspendus,jusqu'à ce qu'une décision soit rendue :wink:
:x C'est à eux autres de trouver un meilleur plan pour reconfigurer ce secteur. Moi j'aurai vu cela autrement. Je m'explique.

Premièrement,une bretelle de sortie vers l'autoroute 20 Est de l'autoroute 520 et de l'aéroport par un viaduc courbé passant au-dessus de la rue Cardinal,des voies ferrées du CN et CP pour ensuite rejoindre l'autoroute 20 vers le centre-ville à l'est du boulevard Bouchard.

Deuxièment, une autre bretelle d'accès pour l'aéroport et l'autoroute 520 est vers l'autoroute 40 là, où l'autoroute 520 se termine dont un autre viaduc courbé enjamberas les voies du CN et CP et au-dessus du stationnement de la gare de Via Rail de Dorval sans touché à la gare et à l'hôtel Best Western Plus de l'autre côté des voies pour un accès direct au terminal aéroportuaire Pierre-Éliott-Trudeau et une bretelle d'entrée pour l'autoroute 520 est à droite de celle-ci.

Troisièmement, une autre bretelle d'accès à l'autoroute 520 est de l'autoroute 20 est de Toronto,Vaudreuil-Dorion,Île-Perrot par un autre viaduc courbé passant au-dessus de l'autoroute 20, du rond-point Dorval et des voies du CN et CP pour le terminal aéroportuaire et vers les autoroutes 13 et 40 là, où se termine l'autoroute Côte de Liesse.

Quatrièmement, une dernière bretelle avec un autre viaduc courbé pour ceux qui roulent sur l'autoroute 20 en direction ouest vers Toronto et veulent se diriger sur l'avenue Dorval vers le sud dont ce viaduc enjambera l'autoroute 20 pour atteindre l'avenue Dorval.

En terminant, le rond-point Dorval serai entièrement détruit pour faire place par deux viaducs séparer par une bande de béton pour ceux qui arrivent de l'autoroute 520 ouest et de l'aéroport pour l'avenue Dorval et ceux qui arrivent de l'avenue Dorval pour se diriger vers l'aéroport et l'autoroute 520 est et pour les autoroutes 13 et 40.

De plus, deux bretelles serai érigées de l'avenue Dorval pour atteindre l'autoroute 20 est vers le centre-ville de Montréal et de cette même bretelle, avant de se diriger vers l'est, une autre avec un viaduc courbés se dirigerai vers l'autoroute 20 ouest, vers Vaudreuil-Dorion et Toronto.

Je pense que ça l'aurai été moins compliqué et que les travaux de reconfiguration aurait été terminés à temps pour cette année si ils auraient suivis mon plan virtuel pour une meilleure circulation routière dans le secteur de l'aéroport Montréal-Trudeau et surtout pas de perte de temps et de retards ou d'arrêts de travaux dues à des refus d'expropriations. :wink:

Sylvain
Petit train va loin.
kodun
Posts: 1841
Joined: Sun Jan 06, 2002 7:00 pm
Location: Fabre - Iberville

Post by kodun »

Politics! C'est pour ça que Charest s'est ramassé dans le clos, il pensait juste à garder les mains sur le volant mais pas à savoir si y'avait encore de la route en-dessous de son char.
M.L.
Posts: 1993
Joined: Sat Feb 23, 2002 7:00 pm
Location: Montréal

Post by M.L. »

Bruno Bisson, La Presse, 6 septembre 2014 wrote:Rond-point Dorval: vers une relance du chantier

(MONTRÉAL) Enlisé depuis des années, le chantier du nouveau rond-point Dorval profitera d'un second souffle. Le ministère des Transports va modifier la conception de ses structures au-dessus des voies ferrées du CN et du CP de manière à ne plus empiéter sur leur emprise. Cet important changement permettra de compléter la réalisation du projet d'ici cinq ans.

Selon le nouvel échéancier découlant de ce «développement récent», le MTQ estime maintenant pouvoir assurer que les nouveaux liens routiers directs entre l'autoroute 20 et l'aéroport international Trudeau seront finalement terminés pour 2017, affirme la porte-parole du MTQ, Sarah Bensadoun.

Quant au «volet nord» du vaste projet de réaménagement du rond-point Dorval, qui comprend plusieurs voies de raccordement entre le réseau municipal et les autoroutes 20 et 520, le MTQ prévoit maintenant le terminer pour 2019.

Coûts à évaluer

Les conséquences du changement de conception prévu par le MTQ n'ont pas encore été évaluées sur le plan des coûts, a précisé Mme Bensadoun. La dernière estimation, en octobre 2012, s'élevait à 507 millions, plus de trois fois le coût annoncé.

Ce gigantesque projet routier et ferroviaire, d'une complexité inouïe, est enlisé depuis des années. Le projet, annoncé en 2005 au coût de 150 millions de dollars, devait être terminé en 2011. C'est devenu aujourd'hui une zone en chantier permanent, balisée partout par des cônes orange et où rien ne semble jamais vraiment avancer.

En traversant le secteur par l'autoroute 20, les automobilistes peuvent voir une haute rampe de béton qui s'élance du côté nord des voies ferrées... et qui s'arrête net à la limite du corridor ferroviaire. Ce viaduc inachevé, construit il y a déjà plusieurs années, est devenu une sorte d'icône du chantier qui n'aboutit pas. Et il sera aussi au cœur des changements de conception envisagés par le MTQ pour enfin relancer le projet.

Après plusieurs années de discussions avec le CN et le CP pour prolonger ce viaduc au-dessus des voies ferrées et relier directement l'autoroute 20 à l'aéroport international de Dorval, le MTQ a récemment décidé de jeter l'éponge et de revoir toute la conception de ses structures routières, de façon à ce qu'elles n'empiètent plus dans l'emprise ferroviaire. Ces travaux de «re-conception» sont déjà en cours, a dit Mme Bensadoun.

C'est le ministre des Transports du Québec, Robert Poëti, qui a vendu la mèche lors d'une conférence de presse, mardi dernier, en soulignant qu'«il n'est pas toujours facile de s'entendre» avec les entreprises ferroviaires, et que la décision du Ministère visait «à nous permettre de finaliser ces travaux, qui sont effectivement là depuis fort longtemps».

Les travaux ont été officiellement lancés il y a un peu plus de cinq ans, au début de 2009. Le coût estimé du projet, à 224 millions, avait déjà bondi de 50% par rapport aux estimations de 2005. Les travaux devaient alors être terminés pour 2013.

Le projet visait à doter l'aéroport international Trudeau de sens routiers exclusifs et directs avec les autoroutes 20 et 520, et à séparer les «grands mouvements de circulation», soit la circulation locale, le trafic de transit sur le réseau autoroutier et les déplacements en direction ou en provenance de l'aéroport.

L'ancien rond-point Dorval, inauguré en 1965, était alors d'une conception désuète. Le trafic autoroutier de l'A20, située du côté sud des voies ferrées du CN et du CP, de même que les résidants locaux désirant se rendre d'un côté à l'autre de la municipalité de Dorval, devaient tous converger avec le trafic de l'aéroport dans un étroit tunnel aménagé sous les voies ferrées, afin de passer d'un côté à l'autre de cette barrière ferroviaire.

Le projet prévoyait la transformation du rond-point en deux intersections routières avec feux de circulation pour faciliter et pour sécuriser les déplacements locaux, dans l'axe de l'avenue Dorval. Le réaménagement du carrefour allait permettre une circulation fluide sur l'A20, libérée du trafic local, canalisé vers d'autres accès routiers.

Quant à la circulation vers l'aéroport international, elle devait être assurée par une bretelle reliant directement l'autoroute 20 à l'aéroport, au-dessus des voies.

Dérapage

Dans un rapport produit en 2012 pour Infrastructure Québec, la firme Secor-KPMG affirme toutefois que le projet a rapidement dérapé à cause «de lacunes majeures en termes de gouvernance et de gestion de projet qui ont contribué à des augmentations significatives des coûts et à des reports d'échéancier».

À l'époque, le MTQ avait largement sous-estimé les difficultés d'intégration du projet et d'acquisition des terrains nécessaires à sa réalisation dans un territoire déjà très chargé, de même que les difficultés de négocier avec deux géants du transport par rail. Le CN et le CP voient d'un mauvais oeil toute intervention sur leur propriété qui soit de nature à ralentir la vitesse des convois ou de nuire à la fluidité des trains.

Les derniers changements dans la conception du projet élimineront le besoin de construire un pont ferroviaire temporaire et d'y déplacer les voies ferrées déjà existantes, afin d'assurer le passage continu des dizaines de trains de marchandises et de passagers qui empruntent ce corridor chaque jour.

Malgré ces changements, le MTQ devra tout de même s'entendre avec le CN et le CP pour négocier des droits aériens de passage au-dessus de leurs voies ferrées.
Source : http://www.lapresse.ca/actualites/montr ... antier.php

Il sera intéressant de voir quelles sont les modifications apportées au design de l'échangeur par le MTQ. Si la remarque à l'effet qu'il ne sera plus nécessaire de "construire un pont ferroviaire temporaire", fait référence aux viaducs ferroviaires actuels enjambant l'A-520, on y trouverait présentement 5 voies (selon Google) alors que le projet du MTQ prévoyait au moins 9 voies...

Projet MTQ : http://www.mtq.gouv.qc.ca/portal/page/p ... projet.pdf
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
M.L.
Posts: 1993
Joined: Sat Feb 23, 2002 7:00 pm
Location: Montréal

Post by M.L. »

Dans son édition de ce matin, le journal Le Devoir mentionne que le MTQ a revu le concept de l'échangeur de manière à ce que ses ouvrages n'empiètent plus dans l'emprise du C.P. Des ajustements (lire : démolition/reconstruction) aux ouvrages déjà construits seront toutefois nécessaires.

Les travaux ayant débuté en 2009, on peut conjecturer que c'est il y a une dizaine d'années que les concepteurs ont accouché de ce plan génial qui finalement allait nous mener dans le cul-de-sac actuel.
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
User avatar
AMTFan1
Posts: 3070
Joined: Mon Jul 04, 2011 7:46 pm
Contact:

Post by AMTFan1 »

M.L. wrote:Dans son édition de ce matin, le journal Le Devoir mentionne que le MTQ a revu le concept de l'échangeur de manière à ce que ses ouvrages n'empiètent plus dans l'emprise du C.P. Des ajustements (lire : démolition/reconstruction) aux ouvrages déjà construits seront toutefois nécessaires.

Les travaux ayant débuté en 2009, on peut conjecturer que c'est il y a une dizaine d'années que les concepteurs ont accouché de ce plan génial qui finalement allait nous mener dans le cul-de-sac actuel.
....

On ne peut pas vraiment blâmer les concepteurs, c'est aux décideurs d'en haut qui pensaient que cela allait être possible de négocier avec le CP et le CN pour construire des structures sur leurs emprises...
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Image
M.L.
Posts: 1993
Joined: Sat Feb 23, 2002 7:00 pm
Location: Montréal

Post by M.L. »

AMTFan1 wrote:
M.L. wrote:Dans son édition de ce matin, le journal Le Devoir mentionne que le MTQ a revu le concept de l'échangeur de manière à ce que ses ouvrages n'empiètent plus dans l'emprise du C.P. Des ajustements (lire : démolition/reconstruction) aux ouvrages déjà construits seront toutefois nécessaires.

Les travaux ayant débuté en 2009, on peut conjecturer que c'est il y a une dizaine d'années que les concepteurs ont accouché de ce plan génial qui finalement allait nous mener dans le cul-de-sac actuel.
....

On ne peut pas vraiment blâmer les concepteurs, c'est aux décideurs d'en haut qui pensaient que cela allait être possible de négocier avec le CP et le CN pour construire des structures sur leurs emprises...
Faut pas couper les cheveux en quatre. Concepteurs, décideurs, je les mets tous dans le même bain ici. La responsabilité ne revient sûrement pas à l'ingénieur stagiaire ou, à l'opposé et à l'autre bout de la hiérarchie, au ministre en titre. Quelque part dans la chaîne de conception/décision, il y en a un-e ou plusieurs qui ont merdé et leurs supérieurs ont entériné ce choix funeste...
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
kodun
Posts: 1841
Joined: Sun Jan 06, 2002 7:00 pm
Location: Fabre - Iberville

Post by kodun »

J'espère que je lis mal mais, en même temps, ça fait longtemps que ce projet symbolise ce qui ne tourne pas rond et ça me troublerait probablement plus si ça s'améliorerait, comme s'il fallait vraiment que je commence à croire qu'il y a des gens honnêtes en haut, je ne pourrais accepter de me remettre en question aussi fondamentalement. Heureusement, des petites perles comme celle-là préservent mes références.
User avatar
AMTFan1
Posts: 3070
Joined: Mon Jul 04, 2011 7:46 pm
Contact:

Post by AMTFan1 »

Ce projet doit sûrement être l'autre plus important fiasco au Québec, à côté du Train de l'Est.

Étrange que les médias n'en parlent pratiquement pas, comparativement au projet Train de l'Est, durant lequel l'AMT s'est faite constamment torpiller par les médias, les politiciens et l'opinion publique.
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Image
User avatar
le PAB
Posts: 9934
Joined: Sat Jun 24, 2006 11:01 am

Post by le PAB »

Je vais souvent à Dorval et depuis le milieu de l'été,je n'ai pas vu l'ombre d'un ouvrier,is ont construit le début de la 2e bretelle et ensuite,plus rien..
User avatar
jac_murphy
Posts: 339
Joined: Thu Sep 30, 2010 5:03 pm

Post by jac_murphy »

Je serais très curieux de connaître les circonstances dans lesquels la MTQ n'a pas été en mesure d'arriver à une entente avec les compagnies ferroviaires. Construire une structure par-dessus une voie ferrée est rien de nouveau, il ya des consignes clairment définis à suivre qui sont en place depuis des décénnies...

-Jacques
cybernaute
Posts: 2607
Joined: Wed Mar 08, 2006 9:19 pm
Location: Station Finch Ouest

Post by cybernaute »

jac_murphy wrote:Je serais très curieux de connaître les circonstances dans lesquels la MTQ n'a pas été en mesure d'arriver à une entente avec les compagnies ferroviaires. Construire une structure par-dessus une voie ferrée est rien de nouveau, il ya des consignes clairment définis à suivre qui sont en place depuis des décénnies...

-Jacques
Il se peut que les compagnies veulent conserver la possibilité de rajouter des voies...
kodun
Posts: 1841
Joined: Sun Jan 06, 2002 7:00 pm
Location: Fabre - Iberville

Post by kodun »

Je sais pas si certains d'entre vous, mais j'en suis pas mal sûr, vont se promener sur Google Maps au-dessus d'autres villes, notamment américaines? Eh bien, il y en a des viaducs! Y'en chisent à pelleté partout, y'a rien de nouveau d'en construire, juste de la volonté.
User avatar
le PAB
Posts: 9934
Joined: Sat Jun 24, 2006 11:01 am

Post by le PAB »

Le CN et le CP ne veulent pas d'un pilier entre les 2 emprises,c'est ce qui bloque tout et ne veulent pas de blocage de longue durée..

Il va falloir qu'ils revoient les plans,pour faire un pont a structure longue,donc,il devront surement faire un pont suspendu pour passer pas dessus les voies,mais la question est....où ils vont mettre les câblages du côté sud??,il y a l'autoroute 20 qui est là..
Post Reply