metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Efficace le RTC ?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Autobus de Québec (RTC)
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Ven Sep 12, 2003 10:30 pm    Sujet du message: Efficace le RTC ? Répondre en citant

Il faut toujours se méfier des comparaisons, mais elles sont souvent tentantes.

En comparant le portrait du RTC (Québec) avec celui du VMCV (Veney-Montreux en Suisse), on voit des disparités presque inquiétantes.

Population desservie : RTC 505 000 / VMCV 65 000 (rapport 7,7/1)


Nombre de voyages : RTC 37,4 M / VMCV 7,2 M (rapport 5,2/1)

Parc d'autobus : RTC 508 / VMCV 41 (rapport 12,4/1 - là, ça devient gênant pour le RTC n'est-ce pas ?)

Kilomètres exploités : RTC 22,4 M / VCMV 1,8 M (rapport 12,4/1)

Nombre de lignes : RTC 91 / VCMV 8 (rapport 11,4/1)

Longueur du réseau : RTC 600 / VCMV 79 (rapport 7,6/1)

Échelles de tarif : RTC 1 / VCMV 4

Nombre de zones : RTC 1 / VCMV 8

Coût d'une simple course : RTC 2,35 $ / VCVM 2,20 $ - 2,80 $ - 3,50 $ ou 4,20 $ selon le nombre de zones traversées.

Pourquoi le RTC est-il si peu efficace et coûte-il si cher ? Parce que Québec est une banlieue hyper-étalée et que les banlieusards ne paient pas leur juste part.

Il faut 12 fois plus d'autobus pour faire seulement 5 fois plus de voyages, on fait 11 fois plus de kilomètres pour desservir seulement 7 fois plus de populations...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BBKoala



Inscrit le: 10 Juin 2003
Messages: 356
Localisation: Montr?al

MessagePosté le: Ven Sep 12, 2003 11:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon.

1 - La comparaison n'ai pas vraiment valable puisqu'on compare une grande ville étendu par rapport à une petite ville à densité élevé. Avec ce genre de comparaison, je ne vois pas ce qu'on peut en tirer sérieusement.

2 - Il est inconcevable dans l'immédia de faire payer un tarif plus cher aux banlieues puisque c'est justement eux qu'on doit sensibliser au transport en commun, car ils sont plus nombreux à se rendre en auto au centre-ville que ceux qui sont près du centre.

3 - Je crois que d'une manière ou d'une autre, autant pour Québec que pour Montréal (ou autre ville), il l'étalement urbain était inévitable et on doit vivre avec. On ne peut pas interdir les gens de "prendre" leur place et de s'installer sans être oubligé de se tasser comme des sardines! J'ardore la ville de Québec justement parce qu'on s'y sent pas coicé comme dans certains quartiers de Montréal. Je ne suis pas contre l'étalement urbain, mais peut-être cet etalement aurait-dû être mieux planifié? peut-être!

4 - Je suis natif de Québec, et je trouve qu'au contraire, on devrait féliciter le RTC à cause des grandes améliorations qu'ils ont fait au cours des 10 dernières années, en ne nomant que l'ajout du circuit 800 et 801, ce qui est déjà beaucoups!
_________________
Michel Blanchet (BBKoala)
Site personnel sur l'?clairage des rues --> www.lumontreal.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Lunik



Inscrit le: 07 Avr 2002
Messages: 6859
Localisation: Braine-le-Comte, 7090, Belgique

MessagePosté le: Ven Sep 12, 2003 11:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

le RTC (STCUQ) n'a plus de gloire sur le réseau Métrobus... ils étaient supposé a l'origine développer 2 autres lignes de métrobus, soit la 87 et la 60
_________________
STIB - Bougeons mieux !
MIVB - Goed op weg !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Yahoo Messenger MSN Messenger
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Sam Sep 13, 2003 7:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

BBKoala a écrit:
Bon.

1 - La comparaison n'ai pas vraiment valable puisqu'on compare une grande ville étendu par rapport à une petite ville à densité élevé. Avec ce genre de comparaison, je ne vois pas ce qu'on peut en tirer sérieusement.


Habituellement, quand on compare une petite ville à une ville plus grosse, la petite est désavantagée. Au Canada par exemple, les sociétés de transport les plus efficaces de même que celles ayant le plus grand achalandage relatif (par tête de pipe) sont celles des plus grandes villes.

Et justement, en comparant une ville à densité normale à une ville éparpillée comme Québec, on peut pointer l'étalement excessif comme étant une cause probable des coûts excessifs et de la piètre efficacité du réseau de transport.

Citation:

2 - Il est inconcevable dans l'immédia de faire payer un tarif plus cher aux banlieues puisque c'est justement eux qu'on doit sensibliser au transport en commun, car ils sont plus nombreux à se rendre en auto au centre-ville que ceux qui sont près du centre.


Foutaise ! Cette idée de faire payer les transports par les gens du centre au bénéfice des extra-banlieusards ne fait que dissuader les premiers d'utiliser les TEC sans nécessairement inciter les seconds à le faire. J'ai fait le calcul récemment : le RTC me coûte 0,67 $ le kilomètre. Si je prenais ma voiture, je pourrais m'en tirer à moins de 0,30 $ le kilomètre. Est-ce normal ?

Les banlieusards ont choisi la banlieue pour l'automobile. À quoi bon s'obstiner à leur faire prendre les TEC ?

Citation:

3 - Je crois que d'une manière ou d'une autre, autant pour Québec que pour Montréal (ou autre ville), il l'étalement urbain était inévitable et on doit vivre avec. On ne peut pas interdir les gens de "prendre" leur place et de s'installer sans être oubligé de se tasser comme des sardines! J'ardore la ville de Québec justement parce qu'on s'y sent pas coicé comme dans certains quartiers de Montréal.


On est plus tassé à Québec qu'à Montréal. Les rues sont plus étroites et dans certains quartiers, les trottoirs font à peine 50 cm de largeur (ça ne rencontre même pas).

Et ce qui tasse les urbains à Québec, c'est l'espace qu'on a donné à l'automobile. Un manque de vision incroyable a permis à Québec de s'étaler plus que la moyenne des villes nord-américaines, c'est peu dire.

La question n'est pas d'interdire l'étalement. C'est d'en faire faire les frais à ceux qui en sont la cause. Qu'on cesse de me faire payer pour ceux qui ont choisi un mode de vie coûteux et qui ont joui des politiques myopes des dirigeants des 60 dernières années. Car à 0,67 $ le kilomètre pour voyager debout dans un autobus bondé et en retard, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas - et on le voit quand on se fait doubler par un autobus vide dont la destination est à 35 kilomètres de la nôtre.

Citation:

Je ne suis pas contre l'étalement urbain, mais peut-être cet etalement aurait-dû être mieux planifié? peut-être!


S'il avait été mieux planifié, il n'aurait pas existé.

Citation:

4 - Je suis natif de Québec, et je trouve qu'au contraire, on devrait féliciter le RTC à cause des grandes améliorations qu'ils ont fait au cours des 10 dernières années, en ne nomant que l'ajout du circuit 800 et 801, ce qui est déjà beaucoups!


Non mais tu rigoles ? Le RTC n'a fait AUCUNE - AUCUNE - AUCUNE amélioration au cours des 10 dernières années (les métrobus et les maigres 35 kilomètres de voies à demi-réservées datent de 12 ans).

Les 10 dernières années au RTC, ce sont :

- des tarifs dont la hausse est plus rapide que le taux d'inflation ;
- un achalandage relatif qui ne cesse de décroître ;
- un parc d'autobus qui a pris de l'âge ;
- un parc d'autobus qui a rétréci, compte tenu de l'augmentation de la population - et qui a d'autant plus rétréci que les LFS comptent 5 places de moins et qu'on aurait dû compenser en augmentant le nombre de véhicules ;
- les voies réservées ont perdu un kilomètre en plein centre-ville ;
- la voie réservée dans certains secteurs est dans un état de détérioration inacceptable ;

J'ai beau chercher les améliorations, je n'en trouve pas...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fafouin



Inscrit le: 23 Oct 2002
Messages: 686
Localisation: Trois-Rivi?res

MessagePosté le: Sam Sep 13, 2003 9:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je sait que l'étalement urbain est un fléau et tout et tout, mais je sais que certain choix de la ville de Québec, sont plutôt ancien, comme les boulevards coupe-feux (en fait plus ancien que l'automobile). Je pense que la ville devrait peu être transformer ses stationnements en trottoir terrasse, comme la ville de Trois-Rivières est en train de faire avec la rue des Forges, pour réduire le nombre de stationnement disponible. Si elle n'encourage pas les TEC au moins quelle encourage les piéton!

En passant Envelobus, que pense tu du moratoire sur les lotissement à Québec?
_________________
Fran?ois Lambert
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
BBKoala



Inscrit le: 10 Juin 2003
Messages: 356
Localisation: Montr?al

MessagePosté le: Sam Sep 13, 2003 10:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Envelobus a écrit:
Habituellement, quand on compare une petite ville à une ville plus grosse, la petite est désavantagée. Au Canada par exemple, les sociétés de transport les plus efficaces de même que celles ayant le plus grand achalandage relatif (par tête de pipe) sont celles des plus grandes villes.

Et justement, en comparant une ville à densité normale à une ville éparpillée comme Québec, on peut pointer l'étalement excessif comme étant une cause probable des coûts excessifs et de la piètre efficacité du réseau de transport.


Non mais? Densité noramale? C'est quoi qu'il y a de normal pour l'humain d'être tassé l'un sur l'autre? L'humain n'est pas fait pour vivre comme ça. Et d'ailleur, dans le passé, les gens vivaient de la terre très éloigné les uns des autres. Certains groupes vivent en commune lorsqu'ils avaient un point en commun. On ne parle pas de 3 millions tassé les uns sur les autres. Aujourd'hui, on vit pour la pluspart dans des grandes ville et plusieurs en souffrent car le ryhtme de vie est plus accéléré, l'éclairage y ait fort et on ne parle pas du bruit encore.

C'est quoi le problème de l'étalement urbain? Le transport et la diminution des terres fertiles. Mais l'étalement urbain et là et qu'on le veille ou non, on se doit de vivre avec. Toujours en parler contre ne règlera pas le problème. On devrait plutot se demander comment on peut mieux vivre avec l'étalement urbain. Moi je suis plutot d'avis qu'on a fait erreur de tout centraliser dans les centre-villes. Tout le monde vont dans la même direction à la même heure! Un vrais troupeau! C'est pas ça qui fait le stresse des gens? Pourquoi on aurai pas opté pour une décentralisation et encourager les gens à vivre près de leur travail? Ça reste qu'il faut transporter les gens pour leurs loisirs et les visites.


Envelobus a écrit:
Foutaise ! Cette idée de faire payer les transports par les gens du centre au bénéfice des extra-banlieusards ne fait que dissuader les premiers d'utiliser les TEC sans nécessairement inciter les seconds à le faire. J'ai fait le calcul récemment : le RTC me coûte 0,67 $ le kilomètre. Si je prenais ma voiture, je pourrais m'en tirer à moins de 0,30 $ le kilomètre. Est-ce normal ?


MDR! Mais c'est quoi ces chiffres? Aujourd'hui ne n'est plus d'auto. J'utilise une CAM. J'avais un Chevrolet Cavalier 2001 loué :

225$ de location + 150 $ d'essense + 20 $ d'entretien et réparation = 395$ / par mois et je n'ai pas inclue le prix de la licence, des stationnements, ect.

Combien coûte la TRAM la plus cher à Montréal?

Envelobus a écrit:
Les banlieusards ont choisi la banlieue pour l'automobile. À quoi bon s'obstiner à leur faire prendre les TEC ?


Encore là, tu dramatise juste pour le plasir de dramatiser! Ceux que je connais qui restent en banlieue sont là parcequ'ils ont besoin d'espace, de tranquilité et d'un terrain à eux. Ils prenent leur automobile parce que c'est présentement le système de transport le plus éfficace en banlieue. Si ce que tu disais était vrais, les trains de benlieues seraient vide!

Envelobus a écrit:
La question n'est pas d'interdire l'étalement. C'est d'en faire faire les frais à ceux qui en sont la cause. Qu'on cesse de me faire payer pour ceux qui ont choisi un mode de vie coûteux et qui ont joui des politiques myopes des dirigeants des 60 dernières années. Car à 0,67 $ le kilomètre pour voyager debout dans un autobus bondé et en retard, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas - et on le voit quand on se fait doubler par un autobus vide dont la destination est à 35 kilomètres de la nôtre.


Peut-être comme tu dit, la ville de Québec a besoin d'un système par "zone"? Mais il ne faut pas oublier les banlieusards.

Envelobus a écrit:
Non mais tu rigoles ? Le RTC n'a fait AUCUNE - AUCUNE - AUCUNE amélioration au cours des 10 dernières années (les métrobus et les maigres 35 kilomètres de voies à demi-réservées datent de 12 ans).


Je ne savais pas que ça faisait aussi longtemps que ça que les métrobus avaient été implentés. Mais il reste que malheureusement, comme les autres société de transport, le RTC doit dealer avec le sous-financement et ça c'est déplorable.
_________________
Michel Blanchet (BBKoala)
Site personnel sur l'?clairage des rues --> www.lumontreal.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Lunik



Inscrit le: 07 Avr 2002
Messages: 6859
Localisation: Braine-le-Comte, 7090, Belgique

MessagePosté le: Sam Sep 13, 2003 10:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

le RTC a fait des améliorations... petites et il étaient temps... mais il y en as eu... et a la place de dire qu'il n'y a pas eu aucune améliorations (ce que vous voulez surement dire une amélioration majeure) a la STM non plus depuis 10 ans ya rien eu de majeur, seulement des retouches pour améliorer un temps soit peu... comme au RTC et a la STTR et a la STS sherbrooke et au saguenay... un peu partout finalement...

regarde la 60, ils ont doublé la fréquense a toute les heures du jour comme a l'heure de pointe (au RTC) moi j'appèle ca une amélioration, la 7 a une fréquense élevée plus longtemps qu'avanyt, la 87 a une meilleure fréquense, la 12 aussi... et pour les avoir pris lors de mon dernier voyage a Québec plus tard qu'a l'heure de pointe et ou je m'attendait a un service "normal" a la STCUQ... j'ai été surpris...

oui ya eu des améliorations...
_________________
STIB - Bougeons mieux !
MIVB - Goed op weg !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Yahoo Messenger MSN Messenger
busman1984



Inscrit le: 14 Fév 2003
Messages: 1016
Localisation: Trois-Rivières

MessagePosté le: Dim Sep 14, 2003 8:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

fafouin a écrit:
Je pense que la ville devrait peu être transformer ses stationnements en trottoir terrasse, comme la ville de Trois-Rivières est en train de faire avec la rue des Forges, pour réduire le nombre de stationnement disponible. Si elle n'encourage pas les TEC au moins quelle encourage les piéton!


Il n'y aura effectivement plus de stationnements sur la rue Des Forges d'ici peu mais pour combler au "manque" de stationnements, le maire Lévesque a eu l'idée de rajouter un étage au monstrueux stationnement étagé sur la rue St-Antoine . D'habitude, j'appuie les projets de Monsieur Lévesque mais disons que sa vision du TEC est très restreinte.
_________________
Félix Parent-Rocheleau
Visitez mon site Web! - Mise à jour le 29 janvier 2009: www.inter-bus.ca
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
fafouin



Inscrit le: 23 Oct 2002
Messages: 686
Localisation: Trois-Rivi?res

MessagePosté le: Dim Sep 14, 2003 10:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

busman1984 a écrit:
D'habitude, j'appuie les projets de Monsieur Lévesque mais disons que sa vision du TEC est très restreinte.


Disons que la vision du maire Lévesque est d'avoir un sytème de transport en commun abordable et accessible sur tout le territoire, pour le reste c'est une autre histoire...
_________________
Fran?ois Lambert
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Dim Sep 14, 2003 11:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

BBKoala a écrit:


Non mais? Densité noramale? C'est quoi qu'il y a de normal pour l'humain d'être tassé l'un sur l'autre?



La ville dont il était question pour la comparaison est une petite ville, une petite ville où on ne retrouve probablement pas d'immeubles résidentiels (ou très très peu) ayant plus de trois ou quatre étages.

Alors, qui a parlé de vivre tassé l'un sur l'autre ?

Et le but de la comparaison n'était pas de déclencher les éternels pleurs de banlieusards au sujet de la méchante ville où on vit empilés les uns sur les autres, où il n'y a pas d'air, et quelle autre connerie, mais d'émettre l'hypothèse on ne peut plus plausible que le peu d'efficacité d'un réseau de transport comme celui du RTC et les tarfis élevés pouvaient être reliés au fait que Québec soit une ville très étalée (car c'est le cas - Québec est une ville étalée, avec un réseau routier ayant un nombre de kilomètres par tête de pipe plus élevé que la moyenne des villes nord-américaines, ce qui est peu dire.

Citation:

J'ai fait le calcul récemment : le RTC me coûte 0,67 $ le kilomètre. Si je prenais ma voiture, je pourrais m'en tirer à moins de 0,30 $ le kilomètre. Est-ce normal ?

MDR! Mais c'est quoi ces chiffres? Aujourd'hui ne n'est plus d'auto. J'utilise une CAM. J'avais un Chevrolet Cavalier 2001 loué :

225$ de location + 150 $ d'essense + 20 $ d'entretien et réparation = 395$ / par mois et je n'ai pas inclue le prix de la licence, des stationnements, ect.


150 $ d'essence à 0,80 $ le litre, ça fait 188 litres. À 7 litres au 100 km, ça fait 2685 km par mois. C'est énorme !

Pour aller au travail, je fais 6 km et ça coûte 2,35 $ (la part des usagers ne représente que 38 % du coût - le reste, il est dans mon compte de taxe). Alors 2685 km, ça fait tout près de 450 déplacements en autobus pour me rendre au travail. 450 déplacements à 2,35 $, ça fait 1055 $.

On peut le calculer autrement. Le budget du RTC est de 114 M$ (2002) pour 37,4 M de déplacements, ce qui fait un budget de 3,05 $ par déplacement. Mes déplacements pour aller au travail sont de 6 kilomètres, et ce sont les plus longs. En moyenne, c'est 5 kilomètres. Ça fait donc 0,60 $ le kilomètre. Et dans ce budget de 114 M$, on ne comprend pas l'amortissement des véhicules, dont 50 % est fait par le Québec (donc mes impôts). C'est anormalement cher parce que c'est inefficace - et c'est inefficace parce qu'il y a la banlieue à perte de vue qui ne paie pas sa part.

Citation:

Peut-être comme tu dit, la ville de Québec a besoin d'un système par "zone"? Mais il ne faut pas oublier les banlieusards.


Oublier les banlieusards ? Mais tout ce que je demande, c'est qu'ils paient leur part, qu'ils paient pour leur choix. Que ceux dont le trajet moyen est de 25 kilomètres paient pour 25 kilomètres et que ceux qui n'en font 5 ne paient que pour 5.

Je suis parfaitement d'accord qu'il y ait une forme de péréquation pour favoriser les moins fortunés en faisant payer un peu plus les bien nantis, mais là, il ne s'agit pas de ça, bien au contraire. Ce sont les quartiers centraux qui sont souvent les plus pauvres et eux, ils paient très cher leur service de transport parce qu'ils paient pour les banlieusards.

Citation:

Mais il reste que malheureusement, comme les autres société de transport, le RTC doit dealer avec le sous-financement et ça c'est déplorable.


Il n'y a pas de sous-financement : il y a un mauvais financement. C'est différent. Et il y a une absence de politique de changement.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kodun



Inscrit le: 06 Jan 2002
Messages: 1841
Localisation: Fabre - Iberville

MessagePosté le: Mar Sep 16, 2003 9:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

BBKoala a écrit:

Non mais? Densité noramale? C'est quoi qu'il y a de normal pour l'humain d'être tassé l'un sur l'autre? L'humain n'est pas fait pour vivre comme ça. Et d'ailleur, dans le passé, les gens vivaient de la terre très éloigné les uns des autres. Certains groupes vivent en commune lorsqu'ils avaient un point en commun. On ne parle pas de 3 millions tassé les uns sur les autres. Aujourd'hui, on vit pour la pluspart dans des grandes ville et plusieurs en souffrent car le ryhtme de vie est plus accéléré, l'éclairage y ait fort et on ne parle pas du bruit encore.


Est-ce qu'il est normal pour l'humain de vivre dans une banlieue uniforme, sans originalité, tondre son gazon essentiel tous les samedis, checker le voisin pour être sur qui fait pas kek chose d'anormal ou de contraire à la charte du parfait banlieusard. Pis ceux qui vivaient de la terre très éloigné les uns des autres s'ennuyaient à en mourir, pour finir par écrire des romans à la Gabrielle Roy qui peut passer dix pages à décrire un trottoir dans l'fin fond d'un village des Prairies parce qu'il n'y a rien d'autre à raconter. Ce qu'il faut c carrément planifier une société et ne pas la laisser entre les mains du secteur privé qui décide de gouverner notre futur à leur guise, qui décide qu'on va faire l'aménagement de la ville comme ce si, par là, ak un centre commercial là-bas, etc. Y'a aucune raison d'être stressé, j'ai un horaire surchargé mais j'm'en fais pas pour ça, pcq si j'me stress j'risque plus de faire des gaffes, et de stresser encore plus! Pis ça s'achète des rideaux.

BBKoala a écrit:

C'est quoi le problème de l'étalement urbain? Le transport et la diminution des terres fertiles. Mais l'étalement urbain et là et qu'on le veille ou non, on se doit de vivre avec.


Bah y'en a pas d'problème, selon l'équation quand y'aura plus de terres fertiles y'aura pus de bouff, donc tu pourras même pas vivre avec, vu que tu va être mort.

BBKoala a écrit:

On devrait plutot se demander comment on peut mieux vivre avec l'étalement urbain. Moi je suis plutot d'avis qu'on a fait erreur de tout centraliser dans les centre-villes. Tout le monde vont dans la même direction à la même heure! Un vrais troupeau! C'est pas ça qui fait le stresse des gens? Pourquoi on aurai pas opté pour une décentralisation et encourager les gens à vivre près de leur travail? Ça reste qu'il faut transporter les gens pour leurs loisirs et les visites.


Ça c vrai, mais au lieu de continuer dans cette voie, faudrait jsute voir qu'elle est l'utilité d'aller travailler chaque matin... pour avoir de l'argent? oui, pour payer notre logement, notre voiture et tout le tralala, et dans kel but? À koi ça sert tout ça? Les singes ne vont pas travailler pis y'en meurent pas! On pourrait simplement se contenter de vivre notre vie et aider au bien de la communauté! C carrément toute la société qu'il faut changer! Dehors les dirigeants verreux qui se remplissent les poches sur notre dos et qui formatent la société selon leurs volontés!!! L'Église a été remplacée par eux (en gros l'argent), on peut maintenant dire que l'économie est l'opium du peuple! Et étant donné que l'argent est accessible à tous, c'est un opium drôlement plus dopé!
[/b]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
BBKoala



Inscrit le: 10 Juin 2003
Messages: 356
Localisation: Montr?al

MessagePosté le: Mar Sep 16, 2003 10:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Kodun,

J'ai bien aimé ta réponse à mon message, même si je ne suis pas dacord avec certain de tes arguments ils sont très cohérents.

kodun a écrit:
Est-ce qu'il est normal pour l'humain de vivre dans une banlieue uniforme, sans originalité, tondre son gazon essentiel tous les samedis, checker le voisin pour être sur qui fait pas kek chose d'anormal ou de contraire à la charte du parfait banlieusard.


Ben. C'est sûr que tout les banleusards tondent leur gazons, mais checker son voisin, ça se fait n'importout!

kodun a écrit:
Ce qu'il faut c carrément planifier une société et ne pas la laisser entre les mains du secteur privé qui décide de gouverner notre futur à leur guise, qui décide qu'on va faire l'aménagement de la ville comme ce si, par là, ak un centre commercial là-bas, etc.


Ça c'est un point! Et ça aurrait peut-être changé certaines choses. Comme par exemple, on construit des maisons à Terrebonne pour des gens qui travaillent au centre-ville, pourtant, il y a des endroits vacants à Laval et sur l'île de Montréal.

kodun a écrit:
Y'a aucune raison d'être stressé, j'ai un horaire surchargé mais j'm'en fais pas pour ça, pcq si j'me stress j'risque plus de faire des gaffes, et de stresser encore plus! Pis ça s'achète des rideaux.


Le bruit, la circulation automobile, le stresse des autres, les emplois où on en demande de plus en plus. Bon bien sûr, y'a les technique de relaxation, et on peut se dire de pas s'en faire mais c'est pas si simple que ça. Ça prend plus que des rideaux, puisque les rideaux ne coupe que l'éclairage.

kodun a écrit:
Ça c vrai, mais au lieu de continuer dans cette voie, faudrait jsute voir qu'elle est l'utilité d'aller travailler chaque matin... pour avoir de l'argent? oui, pour payer notre logement, notre voiture et tout le tralala, et dans kel but? À koi ça sert tout ça? Les singes ne vont pas travailler pis y'en meurent pas! On pourrait simplement se contenter de vivre notre vie et aider au bien de la communauté! C carrément toute la société qu'il faut changer! Dehors les dirigeants verreux qui se remplissent les poches sur notre dos et qui formatent la société selon leurs volontés!!! L'Église a été remplacée par eux (en gros l'argent), on peut maintenant dire que l'économie est l'opium du peuple! Et étant donné que l'argent est accessible à tous, c'est un opium drôlement plus dopé!


Ceci devient une discussion de plus en plus large. redéfinir tout un système au complet, ce n'est pas facile. Marx l'a fait, et c'était suposé être pour le mieux. Finalement, les pays que se sont basé sur lui, ont donné des ditactures. Donc faut-il essayer encore une fois de changer le système capitaliste? Je ne crois pas, mais est-il possible de s'en servir de manière à enlever ou diminuer les inégalités? Je crois que c'est possible de diminuer, mais ça demande de gros efforts de la part de toute une population. C'est pourtant pas vraiment compliquer, il faut s'implement mieux s'informer des entreprise avec lequel nous sommes client. Boycotter les mauvaises, être client des bonnes. Ceci va aussi pour les investisseurs à la bourse. Je crois sérieusement que nous en tant que consomateur, on peut faire la différence. Exemple : Acheter du café équitable, boycotter les compagnies qui n'ont pas de plan environnemental, ne pas acheter des OGM (Greenpeace offre un guide à ce sujet), ect... Si la population embarque, les compagnie n'auront pas le choix d'avoir de "bonne" raisons sociales.
_________________
Michel Blanchet (BBKoala)
Site personnel sur l'?clairage des rues --> www.lumontreal.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Duracell



Inscrit le: 14 Sep 2002
Messages: 1285
Localisation: Petite Patrie

MessagePosté le: Jeu Sep 18, 2003 12:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

Les banlieusards ont choisi la banlieue pour l'automobile. À quoi bon s'obstiner à leur faire prendre les TEC ?


Parce que ce sont ces automobiles qui sont responsables des gaz à effet de serre, des oxydes d'azote et de l'ozone au sol qui nous affectent tous. Ce sont ces automobiles qui créent une congestion monstre non seulement dans la ville mais sur tout le réseau routier de la région, ce qui affecte l'économie et la pollution à l'échelle régionale. Et puis, la majorité des banlieusards n'ont pas choisi la banlieue pour se taper les bouchons et utiliser leurs bagnoles, ils l'ont choisi pour la qualité de vie et les avantages qu'elle offre par rapport à la ville.

L'étalement urbain est une réalité incontournable. Il a été favorisé par le passé; la seule chose que nous pouvons faire c'est de ne pas le favoriser outre mesure à l'avenir, et tenter de mitiger les conséquences négatives. Si on décide de ne pas offrir de transport en commun en banlieue, quelles en seront les conséquences?

Dans la ville: les citadins pourront jouir du transport en commun, mais dès qu'ils voudront sortir de la ville et aller visiter leurs amis ou parents en banlieue (ou même y travailler, car beaucoup d'entreprises s'y établissent), ils devront utiliser leur voiture - dans la ville. Et les banlieusards devront alors utiliser leur voiture pour gagner la ville faute d'alternative, donc ils pollueront et augmenteront la congestion dans la ville et gêneront ses résidants. Quel avantage pour la ville donc de procéder ainsi?

Et pour la banlieue? Eh bien, le banlieusards devra utiliser sa voiture pour gagner la ville et se taper les bouchons supplémentaires qui résulteront de l'absence de TEC- jusqu'à ce qu'il ne se trouve un nouvel emploi en banlieue, car si le développement du coeur stagne, celui de la périphérie est bien engagé, et c'est là que les emplois sont créés de nos jours. Les corridors de banlieue à banlieue étant non-desservables par TEC, le banlieusard se retrouve alors forcé d'utiliser sa voiture - tout le temps. Devant un coeur d'agglomération dont le développement stagne, freiné par la congestion, par l'absence de liens vers l'extérieur et par la fermeture sur lui-même auquel il s'est livré, les entreprises s'établissent de plus en plus loin dans les parcs industriels le long des autoroutes en banlieue, et les résidants les suivent, perpétuant ainsi l'étalement urbain et créant un magnifique beigne.

C'est ce qui est en train de se passer actuellement. Le coeur des agglomérations se referme, les petits employeurs (qui représenteront le majorité des créateurs d'emplois à l'avenir) s'en désintéressent et les résidants veulent un peu de verdure, de l'espace et un sous-sol. Est-ce trop difficile de comprendre que la majorité de la population n'est pas très idéaliste et recherche d'abord et avant tout le confort matériel que leur offre la banlieue et non les contraintes de la ville (à moins de se payer une grosse bicoque à Westmount)? Soit on tente de vivre avec ces désirs de la population et de mitiger leur conséquence néfastes en aménageant une desserte de la banlieue par TEC qui lui permette d'avoir accès à la ville centre, même si cela coûte cher, soit on agit en idéaliste rêveur et on assiste impuissant et frustré à la décrépitude des ville-centres pendant que le développement s'étale loin, très loin, trop loin.

L'Avenir passe par une solution intégrée, qui tienne compte à la fois de la ville et de la banlieue. Elles forment un tout indissociable, et tenter de se livrer à cet exercice de ségrégation affaiblira la ville-centre et favoirisera l'étalement urbain dans la couronne.

BBKoala, tu as tout mon appui dans ton argumentation![

JF
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Ven Sep 19, 2003 12:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Duracell, regarde bien le titre du fil : il est question du RTC, donc, de Québec.

Et lis bien les messages de départ et l'hypothèse qu'ils formulent : les TEC des banlieusards nous coûtent très cher et sont en train de détruire ceux des quartiers centraux.

Le centre-villien de Québec paie ses TEC beaucoup trop cher parce qu'il subventionne ceux de la banlieue. Il subventionne ceux de la banlieue parce qu'on croit, probablement à tort, que les banlieusards troqueront leurs bagnoles contre l'autobus si ces derniers coûtent trois fois rien.

Chaque fois que je prends l'autobus à Québec, je paie deux fois trop cher parce qu'il y a ces 80 lignes qui desservent un territoire immense, étalé, où vivent des gens qui ne veulent rien savoir des autobus, mais qui en voient passer des vides ou presque vides à longueur de journée.

Est-il normal de payer le gros prix pour se déplacer en mode sardine sur des lignes urbaines surchargées quand on sait que juste à côté, on ajoute des bus dits express, dans lesquels aucun passager ne voyage debout, et qui parcourent de façon outrageusement déficitaire, des parcours démesurément longs.

Et on vient me dire qu'on a encore amélioré le service ? Oui, bien sûr, ces express de banlieue que je n'arrête pas de subventionner en prenant l'autobus à 0,67 $ le kilomètre... Mais le service urbain ? Non, on ne l'a pas amélioré d'un poil depuis dix ans déjà.

http://www.rtcquebec.qc.ca/rtc_express.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Duracell



Inscrit le: 14 Sep 2002
Messages: 1285
Localisation: Petite Patrie

MessagePosté le: Ven Sep 19, 2003 1:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le TEC des banlieusards coûte plus cher que le TEC urbain, je ne le nie pas, les chiffres sont à l'appui. J'estime par contre que l'idée d'imposer un tarif différentiel en fonction de la distance parcourue, bien que souhaitable selon moi, ne serait pas vraiment la seule solution pour corriger le problème.

En banlieue, le type de desserte par TEC est totalement inadapté aux besoins de la population. Il ne faut pas essayer de desservir tous les raccoins, tous les boulevards, tous les centres d'achat, la densité ne s'y prête pas, et les parcours qui en résultent ressemblent à un chien qui court après sa queue. Bref: on se retrouve avec des lignes qui vont de nulle part à nulle part et un achalandage ridicule qui engendre des fréquences de passage encore plus ridicules. Pas étonnant que les gens ne veulent rien savoir de l'autobus alors.

Si par contre on leur offrait un servir fréquent et rapide vers le coeur de l'agglomération urbaine, même si un peu plus cher (mais pas trop), alors peut-être les choses seraient-elles différentes. Mais il y aurait un prix à payer: il faudrait aménager le service de façon à concentrer les arrêts, rectiligniser les parcours et augmenter les fréquences de passage, un peu comme le métrobus, et inciter les gens soit à marcher davantage, soit aménager des stationnements incitatifs pour que ceux qui habitent des quartiers non-desservis puissent utiliser le TEC pour gagner la ville. Bref: arrêter de penser le TEC comme un service essentiel à offrir aux pauvres (qui en banlieue se limitent généralement aux étudiants qui vont à l'école), et l'aménager pour la desserte de la masse, même si certains y perdront des plumes au passage et pourraient même opter pour l'automobile.

Quant à la desserte urbaine qui ne s'est pas améliorée, je ne peux pas me prononcer sur le RTC, mon expérience avec la STCUQ ne s'est limitée qu'aux circuits 214 et 15 et 315 dans Cap Rouge, et 11 sur le chemin St-Louis il y a de cela au moins 5 ans. Je sais qu'à Montréal, la desserte ne s'est pas vraiment améliorée depuis quelques années (et a même régressé dans certains cas), mais vu le désintérêt de l'administration municipale, les infrastructures déficientes et en décrépitudes, le financement limité, la lourdeur de l'administration de la STM et les pratiques outrageuses et très inefficaces de ses employés hyper-syndiqués, ce n'est pas vraiment étonnant. La STM est un gros monstre inerte très difficile à faire bouger; je suppose qu'au RTC ce n'est pas tellement différent.

Ne blâmons pas trop la banlieue et l'étalement pour les problèmes des villes et des sociétés de transport. Ici, je crois que le problème est davantage un problème de vision, d'attitude et de culture interne.

JF
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
tfitzg



Inscrit le: 23 Juin 2002
Messages: 1304
Localisation: Arrondissement de Verdun

MessagePosté le: Ven Sep 19, 2003 4:36 pm    Sujet du message: Un vrai RER, quoi! Répondre en citant

Je commence, avant tout, de m'excuser le manque d'accents (histoire de ne pas savoir ou changer les parametres de clavier sur un Macintosh)...

Je trouve que tu as bien articule le probleme, JF. En banlieue il faut une consolidation des "grandes lignes", si on veut, avec une desserte locale intermitante. Nous commenceons a voir ca dans la vallee du Richelieu avec le train de banlieue de Mont-Saint-Hilaire : des petites circuits municipaux qui desservent les villes et qui rabattent sur une gare (avec stationnement incitatif et en proximite de logements de haute et moyenne densites).

Ce qu'il faudrait de plus, a moyen terme, dans ce cas-ci, c'est une alternation entre modes de transport sur la grande ligne afin de fournir un service adequat en tout temps. Je pense surtout a la structure du reseau GO, qui fait son trajet par train, par autobus ou par une interconnexion des deux, selon les besoins et les ressources.

Dans le cas de la ligne Mont-Saint-Hilaire ce systeme marcherait surtout bien ; les chemins de fer suivent la route 116 (ou plutout l'inverse, mais bon) ce qui facilite une intermodalite entre les trains et autobus.

La conclusion serait de creer un veritable RER (reseau express regional) intermodal qui agirait comme les veines et arteres, complete par des circuits municipaux capillaires.
_________________
Tim FitzGerald
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
BBKoala



Inscrit le: 10 Juin 2003
Messages: 356
Localisation: Montr?al

MessagePosté le: Ven Sep 19, 2003 7:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi je vais vous dire simplement. J'ai un peu le rêve américain car un jour, je veux avoir ma maison avec mon terrain, et je me met de l'argent de coté pour ça. Par contre, la bagnole, je la veux pas. J'en est eu une, c'est une grosse dépense, on stresse dans le traffic et ça contribue plus à l'effet de serre qu'une autobus remplis d'usagers (je ne crois pas vous aprendre rien.)

Le problème, c'est que 9x% des gens qui ont une maison, ont la voiture. Où trouver une maison unifamilliale bien déservie par le transport en cummun? Je me pose la question.
_________________
Michel Blanchet (BBKoala)
Site personnel sur l'?clairage des rues --> www.lumontreal.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
fafouin



Inscrit le: 23 Oct 2002
Messages: 686
Localisation: Trois-Rivi?res

MessagePosté le: Ven Sep 19, 2003 7:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La maison unifamilliale et le transport en commun non sont pas compatible.

Et pour cause, une maison unifamilliale isolée exgige une densité très faible pour un millieu urbain (500 hab./km²), ce qui exige de faire de très long parcours pour déservir le quartier voulu. Même si tu dévelloppes un système de transport en commun efficace, il sera très cher à opérer et je ne pense pas que les banlieusard vont payer pour ce genre de transport, car c'est pas la seule chose de cher à long terme dans la banlieue à basse densité. Les déchets, l'entretient des égouts et de l'aqueduc, la réflection routière, tout cela est infinement plus cher à gerer que dans un quartier urbain populaire peuplé de trifamilliale. Et avant de vouloir un bon transport en commun, les citoyens vont réclamer des beaux parcs bien entretenus , des bibliothèques garnies et tout autre services qui vont donner à la ville un caractère vivable.

En fait, le problème du transport en commun avec les unifamilliales, c'est que souvent, il s'agit de la dernière priorité qui arrive, venant généralement quand les nouvelles routes construite pour le quartier commence à être engorger par des voitures.
_________________
Fran?ois Lambert
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Ven Sep 19, 2003 7:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Duracell a écrit:


Ne blâmons pas trop la banlieue et l'étalement pour les problèmes des villes et des sociétés de transport. Ici, je crois que le problème est davantage un problème de vision, d'attitude et de culture interne.

JF


Ce n'est pas une question de blâme Duracell. Encore une fois, ce que j'ai voulu souligner, si je dois le dire en d'autres mots, c'est que la desserte de la banlieue ne fait pas ses frais et que ce sont les usagers du centre qui en paient la note.

Qu'on doive réorganiser le service à la banlieue (et cesser cette ridicule manie de desservir les banlieues selon des normes purement urbaines), je suis d'accord avec toi.

Mais contrairement à toi, je persiste à croire que le tarif unique est une perversité dans le système. Une forte majorité de villes pratiquent le zonage en transport, y compris des villes de petite taille. Elles jugent sans doute la formule plus équitable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Ven Sep 19, 2003 7:58 pm    Sujet du message: Re: Un vrai RER, quoi! Répondre en citant

tfitzg a écrit:
Je commence, avant tout, de m'excuser le manque d'accents (histoire de ne pas savoir ou changer les parametres de clavier sur un Macintosh)...



C'est tellement simple que ça devient compliqué de l'expliquer.

Menu Pomme, Préférences système, International, onglet Menu Clavier.

Tu choisis le Canada CSA.

Mais si tu préfères le Dvorak, il est là
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Autobus de Québec (RTC) Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com