metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Projet de SRB à Québec et Lévis
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Autobus de Québec (RTC)
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Dim Avr 12, 2015 11:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Publié le 16 mars 2015 à 05h00 | Mis à jour le 16 mars 2015 à 08h47

L'auto restera reine à Québec

(Québec) Même avec un service rapide par bus, la région de Québec poursuivra sa relation fusionnelle avec l'automobile. L'étude de faisabilité sur le SRB/tramway dévoilée la semaine dernière confirme que la principale cible du plan de mobilité durable, qui voulait doubler la part des déplacements effectués en transport en commun d'ici 2030, a bien peu de chance d'être atteinte.

Le plan de mobilité durable, élaboré en 2010 à partir des statistiques de l'enquête origine-destination de 2006, avait un objectif précis : doubler la part modale du transport collectif. Ainsi, dans l'agglomération de Québec (Québec, L'Ancienne-Lorette et Saint-Augustin), 26 % des déplacements à l'heure de pointe matinale et 20 % des déplacements quotidiens devraient se faire en autobus ou en tramway d'ici 2030.

L'étude de faisabilité dévoilée la semaine dernière estime plutôt que la part modale du transport en commun pourrait atteindre 19 % le matin et 13 % sur une base quotidienne à l'horizon 2041, donc 10 ans plus tard. À noter que ces prévisions valent pour le territoire de Québec seulement, un peu plus petit et plus dense, donc théoriquement plus favorable au transport collectif.

Plus concrètement encore, l'achalandage quotidien du Réseau de transport de la Capitale (RTC) devait être de 300 000 passagers en 2030. Les derniers calculs prévoient plutôt 182 390 passagers en autobus 10 ans plus tard.

Pour Lévis, la part modale visée dans le plan de mobilité durable était de 11 % à l'heure de pointe et 5 % sur 24 heures. Dans l'étude de faisabilité, on s'attend à 6 % le matin et 4 % dans une journée.

Les auteurs du rapport dévoilé il y a deux semaines admettent que «l'objectif énoncé dans le plan de mobilité durable de doubler la part modale du transport en commun à Québec et à Lévis ne pourra être réalisé partout». Ils font valoir que «son atteinte sera impossible dans les secteurs où les parts modales de transport en commun sont déjà élevées» et mettent plutôt en évidence les destinations avec un fort potentiel. Il s'agit principalement des départs de Lévis vers les pôles d'emplois de Sainte-Foy, Saint-Roch et la colline parlementaire.

Un tableau braque également les projecteurs vers l'augmentation du nombre de passagers en transport en commun durant l'heure la plus achalandée de la pointe du matin à trois endroits stratégiques. Il s'agit du pont de Québec (+ 89 %), de l'intersection Laurier-Lavigerie (+ 73 %) et de la côte d'Abraham (+ 31 %).

Pour Rémy Normand, président du RTC, la cible de 2011 était «un souhait». Quant à l'étude de faisabilité du SRB/tramway, elle offre une «modélisation» de la réalité qui pourrait encore évoluer. Il refuse donc de comparer les deux.

«Par contre, si vous me faites dire que le souhait, c'est encore de doubler [la part modale], ça ne me dérangera pas», lance-t-il, admettant qu'«il faudra probablement travailler plus fort pour y arriver».



Effet de l'aménagement

M. Normand avance que le plus récent modèle n'escompte peut-être pas suffisamment les effets de la re-structuration complète des réseaux de transport en commun sur les rives nord et sud qui va de pair avec la mise en place d'un SRB. «L'aménagement du territoire qui a pour perspective d'accroître la densification va nécessairement induire un effet qui n'a peut-être pas été mesuré de façon fine», ajoute-t-il. Le président du RTC évoque aussi une augmentation de la part modale des transports actifs (marche et vélo) qui pourrait diminuer le recours à l'automobile.

Pour le directeur général d'Accès transports viables, les statistiques sont au contraire tout à fait comparables et surtout «très décevantes». «Pour nous, les cibles, elles ont baissé», dit Étienne Grandmont.

Il y voit deux raisons «politiques». D'abord, le choix du tracé. «En faisant passer le nouveau réseau structurant uniquement par [le boulevard] Charest, ça va prendre combien d'années à remplir» les autobus, demande-t-il. Puis il y a le choix du mode de transport, soit un SRB plutôt qu'un tramway. «Si on avait un système de transport en commun avec une plus grande capacité, on aurait la chance d'aller chercher les gens qui ne prennent peut-être pas les Métrobus parce qu'ils sont bondés», fait-il valoir.

La variable Sam Hamad

Accès transports viables considère que le ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sam Hamad, défend mal le dossier du transport en commun à Québec. Le directeur général Étienne Grandmont n'en revient pas du nombre de fois où le ministre a répété, au cours des derniers mois, qu'il n'y avait pas d'argent pour un tramway à Québec. Au point où les villes de Québec et de Lévis se sont rabattues sur des autobus qui, selon lui, ne suffiront pas longtemps à la demande.

M. Grandmont en est d'autant plus choqué que le gouvernement libéral dit vouloir offrir «le meilleur» à Montréal, dont un système léger sur rail pour le pont Champlain et le train de l'ouest. Récemment, le ministre des Transports, aussi responsable de la région de Montréal, a même suggéré des rails plutôt qu'un service rapide par bus pour le couloir Pie-IX.

«Le gouvernement du Québec met beaucoup les bâtons dans les roues du transport en commun à Québec, ce qui n'est pas nécessairement le cas à Mont-réal. Les ministres défendent beaucoup mieux les projets à Montréal», résume le dg d'ATV.


Lien: http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/transports/201503/15/01-4852411-lauto-restera-reine-a-quebec.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_meme_auteur_4587921_article_POS3
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
TransitQuebec



Inscrit le: 07 Avr 2007
Messages: 3579
Localisation: Coast to Coast ... Québec - Lévis

MessagePosté le: Dim Avr 12, 2015 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les documents d'études ont été publiées sur le site du RTC

http://rtcquebec.ca/Default.aspx?tabid=165&language=fr-CA

Je vous invite à consulter en particulier l'annexe 3 qui montre en détails les plans d'insertion du SRB
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Dim Sep 13, 2015 9:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a du nouveau sur le projet de SRB entre Québec et Lévis:

Citation:
Publié le 11 septembre 2015 à 05h00 | Mis à jour le 11 septembre 2015 à 14h18

Service rapide par bus: le bureau de projet bientôt lancé

(Québec) Les villes de Québec et de Lévis lanceront dans «quelques semaines» le bureau de projet du service rapide par bus (SRB), dont le mandat sera notamment de développer le tracé et le montage financier, réaliser les études environnementales et proposer un modèle de gouvernance.

Cela fait six mois que l'étude sur le tramway, déviée vers le SRB, a été dévoilée. L'échéancier prévoyait que les études d'avant-projet et environnementales soient immédiatement lancées pour être terminées en 2016. Deux années étaient jugées nécessaires pour confectionner les plans et devis. La construction devait débuter en 2019 pour se terminer en 2025.

Des observateurs et des citoyens ont aussitôt réclamé une accélération du processus. Les maires de Québec et de Lévis, qui ont besoin de l'argent du provincial pour construire les 38 kilomètres de voies réservées aux autobus, étaient enchantés. Ils ont promis de mettre les bouchées doubles. Mais depuis, plus rien. «Quand on veut faire un projet comme il faut, il faut bien le démarrer», a justifié jeudi Rémy Normand, responsable du dossier des transports et président du Réseau de transport de la Capitale (RTC), assurant que l'annonce du bureau de projet était imminente. Il a parlé de «quelques semaines» encore pour tout mettre en place.

«On est très, très, très actifs», a confirmé le maire de Lévis, présent à ses côtés. «Moi, je pense qu'en termes de collaboration entre deux villes au niveau du transport collectif, entre Lévis et Québec, c'est du jamais-vu», a fait valoir Gilles Lehouillier, convaincu que le gouvernement du Québec participera tant à la réflexion qu'au financement.

Le bureau de projet creusera plusieurs sujets abordés dans l'étude de faisabilité. «Il faut pousser un petit peu plus loin l'ensemble du tracé pour évaluer de façon beaucoup plus précise, avec une marge de manoeuvre un peu plus serrée, l'ensemble des travaux à faire», a indiqué M. Normand.

C'est là que le choix se fera entre un corridor fiabilisé, où les infrastructures souterraines sont repoussées sur le côté pour éviter de creuser et de nuire au service en cas de bris, et un corridor évolutif, pouvant éventuellement accueillir des rails et donc un tramway.

Le bureau de projet s'occupera aussi des études environnementales. Il proposera un montage financier au gouvernement du Québec, en accord avec la directive sur la gestion des projets majeurs d'infrastructure publique.

Par phases

Il est toujours question d'une réalisation par phases afin de faciliter le financement. Plus d'un milliard de dollars sont estimés nécessaires. «C'est extrêmement important, le phasage. Parce que le tramway, le problème, c'est qu'il faut que tu l'installes d'un coup alors qu'au niveau du SRB, tu peux y aller par phases», a insisté jeudi Gilles Lehouillier.

Le dernier volet qui doit faire l'objet d'une attention particulière, c'est celui de la gouvernance. C'est la première fois que Québec et Lévis planchent sur un projet de transport en commun conjoint qui, incidemment, est le plus gros de leur histoire. «Il faut s'entendre, il faut travailler sur des façons d'organiser ça sur le plan juridique entre les deux municipalités, les deux sociétés de transport», souligne M. Normand.

Le conseiller municipal n'a pas voulu s'avancer sur la création d'une structure qui chapeauterait le RTC et la Société de transport de Lévis ou encore la fusion éventuelle des deux transporteurs. «On n'est pas encore là», dit-il, attentif tout de même aux changements structuraux imposés à l'Agence métropolitaine de transport dans la région de Montréal.

MM. Normand et Lehouillier étaient réunis jeudi, car ils participeront, au même titre qu'une vingtaine de personnalités de la grande région de Québec, à la campagne «Se déplacer autrement, c'est une bonne idée!» organisée pour la deuxième année par le RTC. Au moins une fois, entre le 14 et le 20 septembre, ils feront l'essai d'un autre mode de transport que l'auto solo. Les citoyens sont invités à tenter eux aussi l'expérience.


Lien: http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/transports/201509/10/01-4899458-service-rapide-par-bus-le-bureau-de-projet-bientot-lance.php
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
M.L.



Inscrit le: 23 Fév 2002
Messages: 1915
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Sam Mar 19, 2016 9:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le forum est pas mal tranquille en ce qui concerne le RTC : à part les observations habituelles des "bus watchers", il ne s'y passe pas grand chose.

Tout le monde l'a su parce que tous les médias en ont parlé, mais personne n'a encore signalé cette importante nouvelle ici : le Conseil du Trésor a donné son aval au lancement des études d'avant-projet du SRB, au montant de 12,5M$. Le nouveau Bureau d'études du SRB a deux ans pour effectuer ces études. L'étape de l'avant-projet suit l'étape des études de faisabilité et précède la préparation des plans et devis. On parle de 2026 pour la mise en service du nouveau système de transport à grande capacité.

Sources :
- nouvelle de Radio--Canada : http://ici.radio-canada.ca/regions/quebec/2016/03/15/002-creation-srb.shtml ;
- page du RTC sur les études de faisabilité (terminées début 2015) : http://rtcquebec.ca/Default.aspx?tabid=165&language=fr-CA .
_________________
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
orion070



Inscrit le: 18 Aoû 2010
Messages: 17

MessagePosté le: Sam Mar 19, 2016 10:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Premièrement les études de faisabilité sont beaucoup trop longues, ici nous sommes champions pour étirer et étirer ça le plus longtemps possible alors qu'en Europe bien des villes construisent des lignes de tramway en à peine 18 mois! Deuxièmement ce projet est selon moi totalement ridicule, on devrait tout d'abord commencer par améliorer le pathétique RTC, en offrant un service de qualité avec des fréquences plus adéquates afin d'encourager les gens à prendre le transport en commun. Finalement on devrait aussi sensibiliser les chauffeurs que NOUS sommes leur gagne pain et qu'en adoptant une attitude plus courtoise tout le monde serait gagnant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.L.



Inscrit le: 23 Fév 2002
Messages: 1915
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Sam Mar 19, 2016 11:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

orion070 a écrit:
Premièrement les études de faisabilité sont beaucoup trop longues, ici nous sommes champions pour étirer et étirer ça le plus longtemps possible alors qu'en Europe bien des villes construisent des lignes de tramway en à peine 18 mois!

Ici, vous faites sans doute référence aux délais pour la construction. Je serais intéressé à connaître les exemples de projets de tramway auxquels vous faites référence mais je suis sûr que leur construction a été précédée de plusieurs années d'études. Nous n'en sommes pas encore là à Québec où les études de faisabilité sont terminées et où l'on s'engage maintenant dans celles d'avant-projet.

Mais le fait est que l'on prend effectivement plus de temps qu'avant au Québec pour réaliser les grands projets et cela a notamment à voir avec le processus d'approbation assez lourd imposé par le gouvernement du Québec. Pour citer un exemple d'il y a 50 ans, le réseau initial du métro de Montréal a été planifié et construit en moins de six ans !

orion070 a écrit:
Deuxièmement ce projet est selon moi totalement ridicule, on devrait tout d'abord commencer par améliorer le pathétique RTC, en offrant un service de qualité avec des fréquences plus adéquates afin d'encourager les gens à prendre le transport en commun.

Le rapport de l'étude de faisabilité nous apprend que ce projet fait suite à une recommandation du groupe de travail sur la mobilité durable. Lors de l'étude de la faisabilité du projet de tramway, on a considéré à long terme (2041) quelle pouvait être l'évolution des besoins en transport. Il est notamment apparu clair qu'en plusieurs endroits, le réseau routier risquait d'être très congestionné et que l'on devait se doter d'un système de transport à plus grande capacité que ne le permet le service d'autobus actuel, d'où la justification d'un système de tramway ou de SRB.

Il ne faut pas confondre les ajustements et améliorations que l'on peut souhaiter à court terme, comme celle de la fréquence de service sur telle ou telle ligne, et un grand projet destiné à rencontrer les besoins à long terme. Vu leur ampleur et leur coût, ces grands projets doivent être planifiés longtemps à l'avance et rien n'empêche le RTC d'améliorer son service à court ou à moyen terme pendant que l'on planifie un autre système de transport.

Source : https://www.dropbox.com/s/cxl2d9zrndra6jk/etude_faisabilite_tramway_srb.pdf?dl=1

orion070 a écrit:
Finalement on devrait aussi sensibiliser les chauffeurs que NOUS sommes leur gagne pain et qu'en adoptant une attitude plus courtoise tout le monde serait gagnant.

À part votre impression personnelle, pouvez-vous nous démontrer si les chauffeurs sont effectivement moins courtois que ce que nous sommes en droit de nous attendre ou par rapport aux autres sociétés de transport ailleurs au Québec, au Canada ou en Amérique du Nord ? Personnellement, je trouve que le chauffeur moyen du RTC est très courtois et souriant mais je ne crois pas que l'on doit baser notre appréciation uniquement sur notre expérience personnelle car cela relève de l'anecdote...
_________________
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
webfil



Inscrit le: 14 Avr 2006
Messages: 2327

MessagePosté le: Sam Mar 19, 2016 1:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

M.L. a écrit:
orion070 a écrit:
Finalement on devrait aussi sensibiliser les chauffeurs que NOUS sommes leur gagne pain et qu'en adoptant une attitude plus courtoise tout le monde serait gagnant.

À part votre impression personnelle, pouvez-vous nous démontrer si les chauffeurs sont effectivement moins courtois que ce que nous sommes en droit de nous attendre ou par rapport aux autres sociétés de transport ailleurs au Québec, au Canada ou en Amérique du Nord ? Personnellement, je trouve que le chauffeur moyen du RTC est très courtois et souriant mais je ne crois pas que l'on doit baser notre appréciation uniquement sur notre expérience personnelle car cela relève de l'anecdote...


Par ailleurs, lorsque sondés sur les éléments décourageant l'utilisation du TEC, les non-utilisateurs répondent plus souvent que l'inadéquation de l'offre de service avec leurs besoins ou l'inefficacité des services constituent des freins à l'utilisation des TEC, alors que les répondants dont la courtoisie du personnel représente un obstacle sont marginaux, voire inexistants.

Pour voir une diminution de la part modale de l'auto, il faut agir sur les facteurs qui découragent les automobilistes de l'utilisation du TEC (fréquence, flexibilité, tarification, confort, ...), ou encore sur les facteurs inférents (la trame urbaine imperméable, les secteurs monofonctionnels, la disponibilité du stationnement, la perception d'illégitimité des infrastructures de TEC [voies réservées, etc.], la faible densité de logements, la disponibilité de carburant à prix dérisoire, la simplicité d'utilisation de la voiture, etc).

J'ai visité des villes où la part modale du TEC est 2 à 4 fois supérieure à Québec (20-40%), mais où les chauffeurs sont dans une cage de plexiglas. L'action sur la courtoisie a généralement peu d'effet, sauf celui de faire se féliciter les gestionnaires d'avoir reçu une médaille octroyée par leurs pairs pour l'excellence de leur service à la clientèle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DJ Omnimaga



Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 88

MessagePosté le: Lun Mar 21, 2016 9:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce que je suis curieux de savoir, c'est si un service 24 heures est dans les cartons (par exemple, service aux 90 minutes de minuit à 5h du matin). Ça fidéliserait une plus grande clientèle. Le gros problème à Lévis c'est que le bateau aux 60 minutes à partir de 18h30, c'est beaucoup trop de bonne heure, surtout du jeudi au samedi, et le service de bus qui se termine à 20h30 le dimanche soir et l'absence de service couche-tard comme au RTC n'aide pas à fidéliser une nouvelle clientèle. Déja en désengorgeant les axes routiers principaux, la STLévis et le RTC sauveraient beaucoup de temps et d'argent, qui pourraient être réinvestis dans une meilleure plage horaire sur le SRB.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
serea55



Inscrit le: 29 Aoû 2008
Messages: 359

MessagePosté le: Mer Avr 27, 2016 10:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui est fatiguant avec le SRB, c'est le trajet. Je l'étudiait et ça risque de créer pas mal de transferts pour les usagers. Exemple, comme le srb part de la 41 eme rue, si on part de charlesbourg va falloir prendre au moins un autre autobus. Un autre de plus si on veut aller a sainte-foy ou plus loin que le grand théâtre en haute-ville. Ensuite, Si on part du terminus beauport, va falloir changer de bus pour aller en haute-ville car le tracer s'en va a Sainte-foy par charest. J'ai hâte de voir si la fréquence va vraiment être supérieur a celles des métrobus actuel pour justifier le tout.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
9105



Inscrit le: 07 Juil 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Mer Avr 27, 2016 3:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En effet, je me demande également si avec le détour par Charest, il sera surment avantageux de prendre un Métrobus de Laurier pour débarquer sur la colline parlementaire.... La solution aurait été un tramway entre Lévis et la colline parlementaire via R-Lévesque sans zigonage dans l'ULaval. Pour BPT et Chlbourg, le SRB pourrait être une solution et finir sur la colline Parlementaire rejoindre le terminus du tramway et ainsi éviter la question de coût de tramway dans la pente Honorer-Mercier et C. d'Abraham. Les gens qui parte de BPT et Chlbourg auront toujours les Express et donc les transferts entre les 2 modes seraient très rare.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
serea55



Inscrit le: 29 Aoû 2008
Messages: 359

MessagePosté le: Jeu Juin 16, 2016 12:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Nouveau pôle d'échange prévue dans st-roch.
https://www.ville.quebec.qc.ca/espace_presse/actualites/fiche_autres_actualites.aspx?id=15036
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
smutsig



Inscrit le: 13 Fév 2009
Messages: 1696
Localisation: Québec

MessagePosté le: Dim Juil 03, 2016 4:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En lisant moindrement entre les lignes, on devine qu'ils ont probablement l'intention de faire terminer à cet endroit tous les parcours express 200 et obliger tout ce beau monde à prendre inutilement le SRB pour se rendre sur la Colline Parlementaire.

J'imagine déjà le topo: à chaque cycle de feux de circulation, soit aux 2 minutes environ, plusieurs autobus express bondés se vident à cet arrêt, et tout ce beau monde devra s'engouffrer dans un seul bus bi-articulé ayant la capacité de seulement 2 bus, qui sera déjà bondé auparavant, vu qu'il sera parti de la 41e Rue. Si on se fie à la fréquence annoncée pour leur SRB, on voit bien que ça ne fonctionne pas du tout.

Et le soir c'est encore pire, essayez donc de prendre le SRB et attraper votre express sans la manquer d'une minute ni l'attendre 14 ou 29 minutes...

J'ai sacré après les correspondances dans St-Roch pendant assez longtemps pour vous confirmer qu'une telle rupture de charge, y a pas meilleure méthode pour écoeurer les usagers.

Si c'est ça leur fabuleux plan de transport supposé révolutionner le transport en commun à Québec, risque d'avoir encore plus de monde qui voyagent en auto et/ou qui s'arrangent pour aller travailler ailleurs que sur la colline parlementaire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
serea55



Inscrit le: 29 Aoû 2008
Messages: 359

MessagePosté le: Dim Juil 03, 2016 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

smutsig a écrit:
En lisant moindrement entre les lignes, on devine qu'ils ont probablement l'intention de faire terminer à cet endroit tous les parcours express 200 et obliger tout ce beau monde à prendre inutilement le SRB pour se rendre sur la Colline Parlementaire.

J'imagine déjà le topo: à chaque cycle de feux de circulation, soit aux 2 minutes environ, plusieurs autobus express bondés se vident à cet arrêt, et tout ce beau monde devra s'engouffrer dans un seul bus bi-articulé ayant la capacité de seulement 2 bus, qui sera déjà bondé auparavant, vu qu'il sera parti de la 41e Rue. Si on se fie à la fréquence annoncée pour leur SRB, on voit bien que ça ne fonctionne pas du tout.

Et le soir c'est encore pire, essayez donc de prendre le SRB et attraper votre express sans la manquer d'une minute ni l'attendre 14 ou 29 minutes...

J'ai sacré après les correspondances dans St-Roch pendant assez longtemps pour vous confirmer qu'une telle rupture de charge, y a pas meilleure méthode pour écoeurer les usagers.

Si c'est ça leur fabuleux plan de transport supposé révolutionner le transport en commun à Québec, risque d'avoir encore plus de monde qui voyagent en auto et/ou qui s'arrangent pour aller travailler ailleurs que sur la colline parlementaire.

si c'est vraiment comme ça, ça serait mieux avec des tramway
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
smutsig



Inscrit le: 13 Fév 2009
Messages: 1696
Localisation: Québec

MessagePosté le: Lun Juil 04, 2016 6:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

serea55 a écrit:
si c'est vraiment comme ça, ça serait mieux avec des tramway


Effectivement, tant qu'à être obligé de mettre 2 ou 3 bus bi-articulés qui se suivent, un tramway "à l'européenne" de 7 modules long comme 3,5 bus serait plus à l'aise pour absorber le choc. Reste que lui aussi il serait à la limite de sa capacité le jour même de son inauguration.

Pour vraiment penser à rabattre les réseaux de bus de cette manière, c'est un vrai métro que ça prend. Les métros lourds n'étant plus tendance de nos jours, j'opterait plutôt pour un "skytrain" comme celui de Vancouver (dont Montréal est en train de s'inspirer pour son REM), aussi efficace et moins cher qu'un métro.

J'ai jamais aimé la tendance des instigateurs du tramway à Québec à confondre tramway et métro comme si c'était la même chose.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
serea55



Inscrit le: 29 Aoû 2008
Messages: 359

MessagePosté le: Lun Juil 04, 2016 11:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

smutsig a écrit:
serea55 a écrit:
si c'est vraiment comme ça, ça serait mieux avec des tramway


Effectivement, tant qu'à être obligé de mettre 2 ou 3 bus bi-articulés qui se suivent, un tramway "à l'européenne" de 7 modules long comme 3,5 bus serait plus à l'aise pour absorber le choc. Reste que lui aussi il serait à la limite de sa capacité le jour même de son inauguration.

Pour vraiment penser à rabattre les réseaux de bus de cette manière, c'est un vrai métro que ça prend. Les métros lourds n'étant plus tendance de nos jours, j'opterait plutôt pour un "skytrain" comme celui de Vancouver (dont Montréal est en train de s'inspirer pour son REM), aussi efficace et moins cher qu'un métro.

J'ai jamais aimé la tendance des instigateurs du tramway à Québec à confondre tramway et métro comme si c'était la même chose.

Par contre, dans votre théorie sur les 200 vous semblez-faire fit des 200 qui viennent de l'est comme les 250-251-254 cet.. Et des 200 qui vient de l'ouest comme les 214-215-283 cet... Il me semble que ça serait inscencé de les faire terminer à ce pôle d'échange.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
smutsig



Inscrit le: 13 Fév 2009
Messages: 1696
Localisation: Québec

MessagePosté le: Lun Juil 04, 2016 2:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En fait je m'attends à ce qu'ils fassent l'équivalent du coté de Beauport pour les 250's, et que les 214-215-283-294-295-etc "dumpent" leur clientèle sur le boulevard Charest. Et qui sait pour les 300s???
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Mar Oct 25, 2016 12:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Oubliez le tramway, « ce sera un SRB », tranche Labeaume

[...]

« C'est le gouvernement qui nous a demandé de laisser tomber le tramway parce que c'était trop cher, alors à Québec ce sera un SRB, point à la ligne », a lancé Régis Labeaume à la suite d'une conférence de presse, mardi matin.

[...]


Lien: http://ici.radio-canada.ca/regions/quebec/2016/10/25/003-srb-tramway-regis-labeaume-francois-blais.shtml

Ce qui me dérange un peu dans cette histoire c'est que, ils continuent de dire qu'ils n'ont pas d'argent pour un réseau de tramway, mais ils ont apparemment de l'argent pour construire un troisième lien autoroutier entre Québec et Lévis (en tunnel probablement) à coup de plusieurs milliards...
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
M.L.



Inscrit le: 23 Fév 2002
Messages: 1915
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Mar Oct 25, 2016 6:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

AMTFan1 a écrit:
Citation:
Oubliez le tramway, « ce sera un SRB », tranche Labeaume

[...]

« C'est le gouvernement qui nous a demandé de laisser tomber le tramway parce que c'était trop cher, alors à Québec ce sera un SRB, point à la ligne », a lancé Régis Labeaume à la suite d'une conférence de presse, mardi matin.

[...]


Lien: http://ici.radio-canada.ca/regions/quebec/2016/10/25/003-srb-tramway-regis-labeaume-francois-blais.shtml

Ce qui me dérange un peu dans cette histoire c'est que, ils continuent de dire qu'ils n'ont pas d'argent pour un réseau de tramway, mais ils ont apparemment de l'argent pour construire un troisième lien autoroutier entre Québec et Lévis (en tunnel probablement) à coup de plusieurs milliards...

Selon ma compréhension, à l'heure actuelle, le gouvernement s'est davantage commis en faveur du projet de SRB, dont on parle depuis longtemps et pour lequel les études sont bien plus avancées, que pour l'hypothétique troisième lien, sujet éminemment populaire depuis peu de temps, mais très très peu défini encore. Dire, comme certains politiciens le font actuellement, que l'on est en faveur d'un troisième lien, ça n'engage à rien et cela consiste tout simplement à flatter le peuple naïf dans le sens du poil.

Régis Labeaume s'est exprimé de manière très lucide il y a quelques semaines en parlant de "piège à con" et j'ai également prisé le sarcasme de Sylvain Gaudreault quand il a suggéré de juxtaposer deux autocollants diffusés par les radios-poubelles : "tanné de payer" et "pour un 3e lien".
_________________
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
serea55



Inscrit le: 29 Aoû 2008
Messages: 359

MessagePosté le: Jeu Nov 10, 2016 12:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il pourrait pas y avoir 5 trajets avec le tracé proposé?
Beauport -grand-théâtre
Beauport -Lévis
41 eme rue- grand théâtre
41 eme rue - Lévis
Levis-grand-theatre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Jeu Nov 24, 2016 11:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Le maire de Québec, Régis Labeaume, vise 2020 plutôt que 2022 pour le lancement du service rapide par bus (SRB) Québec-Lévis. L'élimination de la bureaucratie devrait permettre de gagner du temps, selon lui.

«Je pense que tous les astres sont en train de s'aligner pour qu'on puisse mettre en opération le SRB le plus rapidement possible», s'est réjoui mercredi M. Labeaume."


Lien: http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/transports/201611/23/01-5044524-volvo-vend-son-srb.php
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Autobus de Québec (RTC) Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com