metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sondage sur les TEC dans La Presse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Urbanisme et politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
gl



Inscrit le: 31 Mai 2002
Messages: 3615
Localisation: Laval

MessagePosté le: Lun Mar 17, 2014 7:13 am    Sujet du message: Sondage sur les TEC dans La Presse Répondre en citant

http://www.lapresse.ca/actualites/national/201403/16/01-4748307-transports-en-commun-88-des-quebecois-veulent-plus-dinvestissements.php
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
simval



Inscrit le: 26 Mai 2013
Messages: 470

MessagePosté le: Lun Mar 17, 2014 10:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est bien de voir le progrès des mentalités, toutefois, ces préférences échouent fréquemment à se réaliser, et je crois avoir cerner le problème...

Quand le provincial investit en transport en commun, la règle est que 50% des coûts soient assumés par les organismes de transport en commun, et donc par les villes. De même, les coûts d'opération sont assumés à 80-90% par les usagers et les villes.

Quand le provincial investit dans le réseau routier... il n'y a aucune exigence de ce genre. Les autoroutes et les investissements routiers sont en général assumés à 100% par le gouvernement provincial (il n'y a qu'aux intersections qu'il y a des partages de coûts bien mineurs), ceci inclut la construction et l'entretien.

Le résultat, c'est qu'on incite les villes à réclamer des autoroutes et des augmentations de capacité routière, des cadeaux payés à 100% par les contribuables québécois. Alors que les projets de transport en commun sont souvent bloqués parce que les villes, qui en assument la moitié des coûts, ont un droit de regard sur les projets et risquent de maugréer devant la facture, surtout si l'investissement implique plusieurs villes.

Il faut égaliser le tout, ça n'a pas de sens sinon. Soit les villes doivent assumer les coûts de construction et d'entretien des routes sur leurs territoires (directement ou par des péages), soit les investissements en transport en commun doivent être financés à 100% par le provincial. Traiter les deux différemment fait en sorte que les municipalités, traditionnellement très près de leur argent, bloquent ou retardent les TEC mais revendiquent fort des autoroutes.
_________________
http://kchozeurbaine.blogspot.ca/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.L.



Inscrit le: 23 Fév 2002
Messages: 1863
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Lun Mar 17, 2014 3:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Attention : les investissements lourds dans les infrastructures de transport collectif (ex. : train de l'est, prolongement du métro) sont financés à 100% par l'état québécois. Les véhicules (autobus, voitures de train et de métro) sont financés à 75%. Les ajouts de services sont financés à 50% en vertu d'une politique de soutien mise en place en 2006. Ce dernier item concerne une portion assez réduite des services totaux, tout ce qui précède l'entrée en vigueur de la dite politique étant financé à 100% par les collectivités locales. Bref, je te paie le tunnel et les trois-quarts de tes trains, mais c'est toi qui paie la main-d'oeuvre, l'électricité, l'essence, les fournitures diverses et l'entretien courant de tes installations et équipements.
_________________
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
simval



Inscrit le: 26 Mai 2013
Messages: 470

MessagePosté le: Lun Mar 17, 2014 3:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

M.L. a écrit:
Attention : les investissements lourds dans les infrastructures de transport collectif (ex. : train de l'est, prolongement du métro) sont financés à 100% par l'état québécois. Les véhicules (autobus, voitures de train et de métro) sont financés à 75%. Les ajouts de services sont financés à 50% en vertu d'une politique de soutien mise en place en 2006. Ce dernier item concerne une portion assez réduite des services totaux, tout ce qui précède l'entrée en vigueur de la dite politique étant financé à 100% par les collectivités locales. Bref, je te paie le tunnel et les trois-quarts de tes trains, mais c'est toi qui paie la main-d'oeuvre, l'électricité, l'essence, les fournitures diverses et l'entretien courant de tes installations et équipements.


J'ai dit 50% car c'est dont je me souvenais, j'aimerais bien avoir la politique écrite entre les mains, elle est dure à trouver.

En passant, le Train de l'Est n'est financé qu'à 75% par le provincial, le reste est payé par les revenus des usagers et les contributions municipales à l'AMT (l'AMT a des revenus de taxes, mais ils sont redirigés vers des subventions aux autres organismes de transport). Il semble que même pour les investissements lourds, une contribution est demandée aux organismes de transport, et donc aux usagers et aux municipalités qui les financent.
_________________
http://kchozeurbaine.blogspot.ca/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.L.



Inscrit le: 23 Fév 2002
Messages: 1863
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Lun Mar 17, 2014 4:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai répondu un peu vite. Une consultation rapide sur le web montre un portrait plus nuancé. Par contre, pour le métro, c'est effectivement 100% des coûts d'immobilisation qui sont assumés par Québec. Pour les autres projets, cela dépend de leurs caractéristiques et, partant, de leur adminissibilité aux deux programmes de financement que constituent le PAGTCP (50 à 75% des frais d'immobilisation) et les fonds alloués par la SOFIL (84,5% des frais d'immobilisation).

Voir notamment :
- PTI 2014-16 de l'AMT (pp.14-15);
- Programmes d’aide au transport collectif.
_________________
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Urbanisme et politique Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com